Pasteis de Nata : la recette simplifiée

Pasteis de Nata : la recette simplifiée

Avec ce blog, j’ai vraiment envie de proposer des recettes simples. Parce que pour moi, la cuisine doit être un amusement et une source de plaisir. Et absolument jamais une prise de tête. C’est pourquoi je vous propose aujourd’hui une version simplifiée des pastéis de Nata.

J’ai parcouru beaucoup de recettes et lu pas mal de commentaires mais je n’ai jamais trouvé LA recette. Alors j’ai mixé plusieurs d’entre elles pour en faire une version plus simple de ces petits flans portugais.  Quand je vous dis que la cuisine est souvent une question de ruse… 🙂

 

la recette simplifiée des pastéis de NAta

Pastéis de Nata : la recette simplifiée

Dans certaines recettes que j’ai parcouru, il fallait réaliser un sirop de sucre ou utiliser 200 à 250 g de sucre. Je ne suis pas très fan des desserts trop sucrés. J’ai donc divisé les proportions en deux. Mister a validé la version avec 200g de sucre. Moi je la préfère avec moitié moins. Donc c’est à vous de voir. Dans d’autres recettes, la pâte feuilletée est roulée en boudin puis découpée en tronçons et enfin étalée dans les moules. Je n’ai pas trouvé de valeur ajoutée à cette méthode. Utiliser un emporte-pièce est plus simple et le goût reste le même ;-). Là encore, libre à vous d’essayer les deux méthodes et de choisir celle qui vous convient le mieux.

 

une version simple des pastéis de Nata

 

CHALLENGE Tea Time

pastéis de nata - défi portugal

Avec cette recette, je participe au challenge de Lewis du blog Fleur de thé. Le principe ? Réunir des amoureux de la cuisine ( blogueur ou non), autour d’un Tea Time International en créant  des recettes inédites. Pour ce challenge #4, le thème était le Portugal. Je suis curieuse de découvrir les recettes de chacun (et aussi de voir combien d’entre nous ont opté pour les pastéis de Nata :-)) Voici la liste des participants :

1/Fleurs de Thé

2/Dyen’ Kitchen

3/3 petits gourmands

4/La table de Clara

5/Virginie Moreau

6/United Colors of macarons

7/Quelque part en Provence

8/ Chaud Patate

9/Plaisir de la maison

10/SelSucre – Nuances culinaires

11/Cooking 4 You

13/La cuisine facile de Chris

14/Cuisine et couleurs

 

Je vais vraiment prendre le temps d’aller voir chacune de ces recettes histoire de découvrir la cuisine portugaise à travers les versions des autres participants. Et vous, quelle spécialité de la cuisine portugaise aimez-vous le plus ?

 

la recette simplifiée des pastéis de Nata

 

 

 

Imprimer la recette
Pasteis de Nata : la recette simplifiée
la recette simplifiée des pastéis de NAta
Plat Dessert
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 30 minutes
Portions
Plat Dessert
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 30 minutes
Portions
la recette simplifiée des pastéis de NAta
Instructions
  1. Découpez des ronds de pâte feuilletée avec un emporte pièce.
  2. Disposez les ronds de pâte feuilletée dans des moules à muffins (ou si vous en avez, des moules à pastéis). Piquez le fond avec une fourchette et réservez au frais
  3. Grattez la gousse de vanille et mettez les grains et la gousse dans le lait avec les zestes de citron. Mettez le lait à bouillir à feu moyen.
  4. Mélangez la Maïzena, la cassonade et le sel. Battez les jaunes d’œufs. Préchauffez votre four à 180°C.
  5. Quand le lait commence à bouillir, enlevez les zestes de citron et la gousse de vanille. Ajoutez le mélange Maïzena-sucre. Fouettez énergiquement. Laissez cuire à feu doux (en remuant régulièrement) jusqu'à ce le mélange épaississe.
  6. Remplissez les moules de pâte feuilletée avec la crème. Enfournez pour 20 à 35 minutes.
  7. Saupoudrez d'un peu de cannelle et dégustez tiède.
Notes

Ne remplissez pas trop les pastéis : les oeufs les font gonfler et déborder. Je vous conseille de les remplir à peu près au 3/4.

--

Il me restait un peu de crème. Je l'ai mise directement dans les moules. Résultat : des petits flans délicieux.


Brioche à la cannelle : le Kringle estonien

Brioche à la cannelle : le Kringle estonien

La SEULE chose positive avec les canicules, c’est qu’il fait suffisamment chaud à l’intérieur pour permettre aux brioches de pousser joliment 🙂  Du coup, je suis partie à la rencontre d’une brioche à la cannelle venue d’Estonie : le Kringle. Cette brioche est moelleuse et pas trop sucrée. Et sa confection n’est pas aussi difficile qu’on pourrait l’imaginer 🙂

Cette brioche estonienne vous rappellera très certainement la Kannelbular suédoise. Vous savez,  cette petite brioche à la cannelle en forme d’escargot . Je n’ai pas vu de grandes différences entre les deux recettes. Mais si vous aimez la Kannelbular, vous fondrez à coup sûr pour le Kringle. J’ai trouvé cette recette dans un très bon livre “Pains et Viennoiseries” d’Eva Harlé (Ed. Hachette Pratique – Collection Fait Maison ).

 

brioche estonienne à la cannelle

 

 

Brioche à la cannelle : la recette estonienne

Préparation : 40 min – Repos : 2h20 Cuisson : 20 à 30 min

Ustensiles : un saladier / cellophane/une petite casserole /un pinceau /une grille à pâtisserie

Ingrédients

  • 300g de farine
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 60g de beurre mou
  • 120ml de lait tiède
  • 50g de cassonade
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel

Pour décorer

  • Sucre glace

Pour la garniture à la cannelle

  • 50g de cassonnade
  • 50g de beurre
  • 2 cuillères à soupe de cannelle

 

Préparation

1- Préparez la pâte : dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sucre et le sel. Puis creusez une fontaine au milieu :mettez-y l’œuf et le lait tiède*. Pétrissez jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et homogène. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Quand la pâte se détache des parois du saladier et que vous ne voyez plus de morceaux de beurre, arrêtez de pétrir. Filmez le bol avec du film alimentaire et mettez la pâte dans un endroit tiède. Après 1h30, la pâte doit avoir doubler de volume.

*Astuce : pour ne pas “tuer” votre levure, il ne faut pas que le lait dépasse les 37°C. Si le lait est trop chaud, votre brioche ne lèvera pas et aura un fort goût de levure.

2- Pendant le repos de la pâte, préparez la garniture : mettez le beurre, le sucre et la cannelle dans la casserole et faites cuire à feu moyen en remuant. Au bout de 10-15 minutes, le mélange s’est épaissi. Réservez et laissez refroidir.

3- Dégazez la pâte sur un plan de travail fariné. Divisez la pâte en deux**. Abaissez le premier pâton en un rectangle assez fin, puis avec le pinceau, étalez la garniture à la cannelle. Roulez la pâte sur elle même pour former un boudin.

**Précision : dans la recette, le pâton reste entier. Mais j’avais peur que le boudin soit trop long et difficile à manipuler. La prochaine fois, je testerai sans diviser la pâton.

4- Coupez le pâton dans le sens de la longueur avec un couteau (qui coupe bien). ***Puis faites une torsade avec les deux boudins. Faites un cercle avec la brioche. Répétez les étapes 3 et 4 avec le deuxième pâton.

*** les torsades : pour un joli rendu, avec les strilles sur le haut, veillez bien à faire la torsade en gardant l’intérieur (avec la garniture) sur le haut.

5 –Déposez les deux brioches sur une plaque tapissée de papier sulfurisé. Recouvrez d’un linge propre et laissez-les lever 45 minutes.

6- Préchauffez  votre four à 180°C. Badigeonnez les deux brioches avec le reste de garniture à la cannelle. Enfournez pour 20-25 minutes. Laissez les refroidir sur la grille. Une fois complètement froides, saupoudrez de sucre glace.

7- Enfin, dégustez votre brioche à la cannelle avec une tasse de thé  😉

brioche à la cannelle

Brioche à la cannelle (ou nature) : pensez-y pour vos brunchs

Ce qu’il y a de bien avec les brioches, c’est qu’elles peuvent se préparer à l’avance et se conservent très bien (dans une boîte hermétique ou entourée d’un torchon) . Cuites en fin de journée, elles seront encore savoureuses et moelleuses le lendemain midi pour un brunch. Les plus gourmands étaleront une cuillère de nutella maison <3

brioche à la cannelle moelleuse

 

 

Imprimer la recette
Brioche à la cannelle : la recette estonienne
Délicieusement parfumée à la cannelle, cette brioche fera vite partie de vos incontournable.
brioche estonienne à la cannelle
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 2h20
Portions
brioches moyennes
Ingrédients
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 2h20
Portions
brioches moyennes
Ingrédients
brioche estonienne à la cannelle
Instructions
  1.  Préparez la pâte : mélangez la farine, la levure, le sucre et le sel. Creusez une fontaine au milieu. Mettez-y l'oeuf et le lait tiède*. Pétrissez jusqu'à ce que la pate devienne lisse et homogène. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Quand la pâte se détache des parois du saladier et que vous ne voyez plus de morceaux de beurre, arrêtez de pétrir. Filmez le bol avec du film alimentaire et mettez la pâte dans un endroit tiède. Après 1h30, la pâte doit avoir doubler de volume.
  2. Pendant le repos de la pâte, préparez la garniture. mettez le beurre, le sucre et la cannelle dans la casserole et faites cuire à feu moyen en remuant. Au bout de 10-15 minutes, le mélange s'est épaissi. Réservez et laissez refroidir.
  3. Dégazez la pâte sur un plan de travail fariné. Divisez la pâte en deux**. Abaissez le premier pâton en un rectangle assez fin. Avec le pinceau, étalez la garniture à la cannelle. Roulez la pâte sur elle même pour former un boudin.
  4. Coupez le pâton dans le sens de la longueur avec un couteau (qui coupe bien). Puis faites une torsade avec les deux boudins.*** Faites un cercle avec la brioche. Répétez les étapes 3 et 4 avec le deuxième pâton. *Précision : dans la recette, le pâton n'est pas divisé. Mais j'avais peur que le boudin soit trop long et difficile à manipuler.
  5. Déposez les deux brioches sur une plaque tapissée de papier sulfurisé. Recouvrez d'un linge propre et laissez-les lever 45 minutes.
  6. Préchauffez  votre four à 180°C. Badigeonnez les deux brioches avec le reste de garniture à la cannelle. Enfournez pour 20-25 minutes. Laissez les refroidir sur la grille. Une fois complètement froides, saupoudrez de sucre glace.
Notes

*Astuce : pour ne pas "tuer" votre levure, il ne faut pas que le lait dépasse les 37°C. Si le lait est trop chaud, votre brioche ne lèvera pas et aura un fort goût de levure. Pour être sûre de la température du lait, j'utilise un thermomètre de cuisine.

**Précision : dans la recette, le pâton reste entier. Mais j'avais peur que le boudin soit trop long et difficile à manipuler

*** les torsades : pour un joli rendu, avec les strilles sur le haut, veillez bien à faire la torsade en gardant l'intérieur (avec la garniture) sur le haut.