Une brioche moelleuse à souhait : la “Butchy” allemande

Une brioche moelleuse à souhait : la “Butchy” allemande

Il semblerait que je sois partie pour faire le tour du monde de la brioche 🙂  Après le Kringle estonien (une brioche à la cannelle aussi jolie que parfumée), me revoilà avec une recette de brioche allemande : la Butchy ou Buchteln.  C’est une brioche moelleuse, peu sucrée : parfaite pour le goûter. Et la très très bonne nouvelle c’est qu’elle se conserve très bien (une bonne semaine environ).

Quand j’ai vu que cette recette contenait de la crème fraîche + du beurre, j’ai un peu hésité. Mais en y regardant de plus près, au niveau des proportions, c’est comme si on remplaçait la moitié du beurre (d’une brioche de Nanterre par exemple) par la crème fraîche donc l’un dans l’autre… Et très sincèrement, cette brioche est très légère 🙂

 

Brioche moelleuse : la butchy

 

Brioche moelleuse à la mie fondante

Après avoir laisser reposer la pâte, la quantité de pâte m’a semblé énorme pour mon moule de 20 cm. Dans la recette, il fallait faire 16 boules… 16… dans un si petit moule… J’ai préféré faire des boules d’environ 40 g  et j’en ai obtenu 29. Donc plutôt qu’une grosse brioche, j’ai préféré en faire une avec 17 boules (celle en photo) et une deuxième avec 12 (dans un moule rectangulaire). J’ai congelé la seconde que je ressortirai pour un brunch ou si il n’y a plus rien pour le ptit-déj. Si vous n’avez pas de congélateur ou juste envie d’une brioche, vous pouvez tout à fait diviser les proportions en deux.

 

 

Nature ou fourrée

J’ai trouvé cette recette dans un de mes livres de cuisine préférés ” Pains et Viennoiseries” d’Eva Harlé (Ed. Hachette cuisine). Enfin, dans la recette originale, elle badigeonne la brioche de beurre et la saupoudre de sucre perlé. J’ai remplacé le beurre par du lait parce que cette brioche me paraissait déjà bien riche. Et j’ai préféré le sucre glace au sucre perlé.

En cherchant des infos sur cette brioche, j’ai découvert qu”on pouvait aussi la fourrer : de confiture ou de fruits frais ou la saupoudrer de graines de pavot, de noisettes concassées, de sésame… Ce qui laisse place à de nombreuses possibilités.  Tout ce que j’aime 😉

Alors pour les prochaines recettes qui me font déjà saliver :

  • fourrage chocolat et noisettes saupoudrées : lors du façonnage des boules, je mettrai un carré de chocolat noir dans la boule.
  • marmelade de citron saupoudré de pavot
  • saupoudrée d’un mélange d’épices de Noël et de cassonade

En attendant, je vais aller prendre mon ptit déj avec ma Butchy. Et pour vous ça sera thé ou café ? Confiture d’abricot ou chocolat à tartiner ? Tiens, ça me donne envie de tenter cette recette de chocolat-caramel à tartiner pour venir vous la partager ici…

Une brioche très moelleuse : la butchy allemande

 

Imprimer la recette
Une brioche ultra moelleuse : la "Butchy" allemande
Brioche moelleuse : la butchy
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 2h30
Portions
grosse brioche
Ingrédients
Pour le décor
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 2h30
Portions
grosse brioche
Ingrédients
Pour le décor
Brioche moelleuse : la butchy
Instructions
  1. Réhydratez la levure de boulanger avec 4 cuillères à soupe de lait tiède et une cuillère de sucre. Couvrez le bol et attendez 15 minutes.
  2. Dans un saladier, mélangez les ingrédients secs : farine, cassonnade et sel. Creusez un puits et mettez y la crème fraîche et les oeufs. Pétrissez. Ajoutez le mélange levure-lait. Pétrissez jusqu'à ce que la pâte devienne homogène et ne colle plus aux parois du saladier.
  3. Ajoutez le beurre coupé en morceaux et pétrissez encore jusqu'à ce que les morceaux de beurre soient incorporés et la pâte bien souple.
  4. Filmez le saladier, et laissez reposer dans un endroit tiède pendant 1h30. La pâte va doubler de volume.
  5. Sur un plan de travail fariné, dégazez la pâte en appyuant dessus pour faire sortir l'air. Formez des boules du même poids. Au fur et à mesure, disposez les boules dans un moule beurré et fariné.
  6. Recouvrez la brioche avec un torchon propre et laissez reposer pendant 30 à 45 minutes.
  7. Préchauffez votre four à 180°C. Avec un pinceau, badigeonnez la brioche avec un peu de lait. Enfournez pour 20 à 30 minutes. La brioche est cuite quand elle est bien gonflée et bien dorée.
  8. Démoulez sur une grille. Saupoudrez de sucre glace.

Biscuits citron vert basilic crousti-fondants

Biscuits citron vert basilic crousti-fondants

En préparant mon sorbet fraise rhubarbe vanille, je savais qu’il me faudrait des petites choses croustillantes pour l’accompagner. Donc j’ai cherché une recette de biscuits qui se marieraient bien avec. Et j’ai trouvé la recette parfaite sur le blog de Sabrina Mes douceurs. Elle a participé au Meilleur Pâtissier sur M6 : cette recette ne pouvait que fonctionner. Et ça a été le cas. Ces biscuits citron vert basilic sont juste parfaits : croustillants et fondants à la fois. Je n’ai rien changé à sa recette sauf pour le citron (que j’ai remplacé par du citron vert) et pour le décor en sucre glace.

 

Biscuits citron vert basilic croustillants

Biscuits citron vert basilic : une recette simple

Cette recette est plutôt facile à réaliser. Dans la recette de base, les biscuits ne sont pas formés à l’emporte pièce. Elle fait deux boudins de 3 cm de diamètre. Puis après avoir laissé reposer la pâte, elle découpe des tranches de 5mm d’épaisseur. Je pense que cette technique est plus facile et plus rapide aussi. Mais j’adore utiliser mes emportes pièces 😀 Et même si ça prend plus de temps, je trouve le rendu tellement plus mignon… Après, c’est une question de choix et de temps.

Pour une version plus gourmande, vous pourrez saupoudrer ces biscuits de sucre glace comme dans la version originale. J’ai essayé sur quelques biscuits : c’est bon mais un peu trop sucré pour moi.

Une dernière chose : la conservation. Dans une boîte hermétique, ces biscuits se conservent une bonne semaine. Ensuite ils perdront de leur croquant.

 

biscuits sablés citron vert basilic

Des variantes?

Je n’ai pas encore testé d’autres parfums mais j’ai quelques idées pour remplacer le citron vert et le basilic :

  • fleur d’oranger / menthe
  • noix de coco / pépites de chocolat
  • zestes d’orange / cannelle

Si vous avez d’autres idées d’associations, je suis toute ouïe 😀 Mais dîtes moi, vous avez des recettes de biscuits à partager ?

Biscuits fondants au citron vert et au basilic

 

Imprimer la recette
Biscuits citron basilic crousti-fondants
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 10-13 minutes
Temps d'Attente 1 h
Portions
petits biscuits
Ingrédients
Facultatif
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 10-13 minutes
Temps d'Attente 1 h
Portions
petits biscuits
Ingrédients
Facultatif
Instructions
  1. Battez le beurre avec le sucre glace.
  2. Émincez les feuilles de basilic, zestez les citrons et ajoutez les à la préparation.
  3. Tamisez la farine. Mélangez-y le sel et ajoutez-les au mélange précédent en trois fois jusqu'à ce que la pâte soit lisse et homogène.
  4. Formez deux palet et enveloppez-les individuellement. Réservez au frigo pour une bonne heure.
  5. Préchauffez le four à 180°C. Étalez du sucre glace sur le plan de travail et étalez la pâte finement (environ 5mm). Découpez la pâte à l'aide d'un emporte-pièce.
  6. Disposez les biscuits sur une plaque recouverte de papier sulfurisé en les espaçant bien.
  7. Enfournez pour 10 à 13 minutes. Les biscuits sont cuits quand ils sont joliment dorés.
  8. Laissez-les refroidir sur une grille. Pour les plus gourmands : saupoudrez les biscuits de sucre glace.

Tarte rustique aux tomates anciennes

Tarte rustique aux tomates anciennes

Oh que j’aime l’été ! Pour moi il est synonyme d’apéros en terrasse, de longues balades, de nouvelles destinations, de découvertes en tout genre… Et l’été signe aussi le retour des tomates gorgées de soleil ! Pas ces tomates de supermarché, sans goût ni odeur. Non, non, je vous parle de ces jolies tomates aussi colorées que juteuses. Si vous suivez mon compte Instagram vous en avez vu de toutes les couleurs : les tomates ananas (mes préférées) sucrées et parfumées, les Green Zebra, les noires de Crimée si douces… Pour changer de la simple (et si efficace) salade de tomates, j’ai tenté la tarte rustique aux tomates anciennes. Avec un fond de moutarde pour relever le tout… J’en salive encore.

 

tarte rustique aux tomates anciennes

 

Tarte rustique : la tarte facile

Cette recette est spécialement dédicacée à tous ceux qui pensent ne pas savoir cuisiner. Pas besoin d’ustensile particulier, si ce n’est le rouleau à pâtisserie. Mais même pour ça, vous pouvez ruser en utilisant une bouteille de vin 😉 . Si vous ne parvenez pas à couper les tomates avec un couteau de cuisinier, utilisez un bon vieux couteau à pain. Vous savez, celui avec les dents. Cuisiner c’est aussi ruser 😉 Alors vous pourrez chercher toutes les difficultés du monde dans cette recette, il n’y en a pas.

Vous pensez peut-être que la pâte brisée est trop compliqué à réaliser? Allé… je vous autorise à utiliser une pâte vendue dans le commerce… Mais je vous assure, essayez, et vous serez surpris de constater qu’il n’y a rien de bien sorcier. Et que le goût , le croustillant… <3

 

tarte rustique aux tomates

La tarte rustique, vous la préférez salée ou sucrée ?

Pour tous ceux qui ne savent pas foncer un moule à tarte ni trop quoi faire des bords qui dépassent, cette recette est simplement parfaite. Et ce qui est bien avec cette tarte rustique, c’est qu’elle se décline aussi en version en sucrée ! Au lancement de ce blog, je vous avais proposé des minis tartes rustiques pêches fraises.Mais il y en a pour tous les goûts :

Version salée

  • chèvre courgette
  • aux oignons caramélisées
  • brocolis bacon

Version sucrée

Si vous vous lancez dans la version sucrée, je vous conseille de tapisser le fond de la tarte de poudre d’amande ou de noisette. Les fruits vont rendre pas mal de jus pendant la cuisson. La poudre absorbera le jus des fruits sans détremper la pâte. Voilà quelques recettes de tartes rustiques sucrées :

Donc c’est simple : vous réalisez votre pâte, vous mettez la poudre d’amande, par dessus les fruits, vous rabattez les bords et enfin vous saupoudrez de sucre roux ( 2-3 cuillères à soupe) et vous enfournez pour environ 30 minutes. Servez avec une boule de glace 🙂

Vous l’aurez compris, cette recette s’adapte à vos envies (et à votre frigo).

Et vous, la tarte rustique, plutôt salée ou sucrée?

tomates anciennes en tarte rustique

Imprimer la recette
Tarte rustique aux tomates anciennes
tarte rustique aux tomates anciennes
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 30 à 1h30
Portions
gourmands
Ingrédients
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 30 à 1h30
Portions
gourmands
Ingrédients
tarte rustique aux tomates anciennes
Instructions
Confection de la pâte
  1. Dans un saladier, versez la farine et le beurre mou (surtout pas fondu). Mélangez du bout des doigts jusqu'à l'obtention d'une pâte sableuse.
  2. Dans un verre, fouettez le jaune d’œuf avec l'eau et le sel. Ajoutez au mélange farine-beurre. Mélangez jusqu'à l'obtention d'une boule. *Il ne doit plus avec de morceaux de beurre visible
  3. Faites une boule de la pâte et aplatissez la pour en faire un palet**. Filmez et réservez au frais au moins 30 minutes. Au mieux 1h30
Réalisation de la garniture
  1. Pendant que la pâte repose, découpez les tomates en tranches d'environ 5mm
  2. Préchauffez votre four à 200°C. Sur votre plaque de cuisson beurrée et farinée, étalez finement votre pâte à l'aide du rouleau à pâtisserie. Étalez la moutarde en partant du milieu. Laissez environ 3 à 5 cm sur les bords (inutile d'essayez de faire quelque chose de régulier.)
  3. Disposez les rondelles de tomates et les olives. Salez légèrement et poivrez. Ramenez les bords de la pâte sur les tomates et enfournez pour 25-30 minutes
  4. Avant de servir, saupoudrez de basilic ciselé. Dégustez tiède avec un rosé bien frais
Notes

*Précision : si vous laissez les morceaux de beurre, ils vont fondre pendant la cuisson et la pâte ressemblera à un gruyère 🙂

**Astuce : si vous faites un palet et pas une boule, la pâte brisée sera bien plus facile à étaler.


Brioche à la cannelle : le Kringle estonien

Brioche à la cannelle : le Kringle estonien

La SEULE chose positive avec les canicules, c’est qu’il fait suffisamment chaud à l’intérieur pour permettre aux brioches de pousser joliment 🙂  Du coup, je suis partie à la rencontre d’une brioche à la cannelle venue d’Estonie : le Kringle. Cette brioche est moelleuse et pas trop sucrée. Et sa confection n’est pas aussi difficile qu’on pourrait l’imaginer 🙂

Cette brioche estonienne vous rappellera très certainement la Kannelbular suédoise. Vous savez,  cette petite brioche à la cannelle en forme d’escargot . Je n’ai pas vu de grandes différences entre les deux recettes. Mais si vous aimez la Kannelbular, vous fondrez à coup sûr pour le Kringle. J’ai trouvé cette recette dans un très bon livre “Pains et Viennoiseries” d’Eva Harlé (Ed. Hachette Pratique – Collection Fait Maison ).

 

brioche estonienne à la cannelle

 

 

Brioche à la cannelle : la recette estonienne

Préparation : 40 min – Repos : 2h20 Cuisson : 20 à 30 min

Ustensiles : un saladier / cellophane/une petite casserole /un pinceau /une grille à pâtisserie

Ingrédients

  • 300g de farine
  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée
  • 60g de beurre mou
  • 120ml de lait tiède
  • 50g de cassonade
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel

Pour décorer

  • Sucre glace

Pour la garniture à la cannelle

  • 50g de cassonnade
  • 50g de beurre
  • 2 cuillères à soupe de cannelle

 

Préparation

1- Préparez la pâte : dans un saladier, mélangez la farine, la levure, le sucre et le sel. Puis creusez une fontaine au milieu :mettez-y l’œuf et le lait tiède*. Pétrissez jusqu’à ce que la pâte devienne lisse et homogène. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Quand la pâte se détache des parois du saladier et que vous ne voyez plus de morceaux de beurre, arrêtez de pétrir. Filmez le bol avec du film alimentaire et mettez la pâte dans un endroit tiède. Après 1h30, la pâte doit avoir doubler de volume.

*Astuce : pour ne pas “tuer” votre levure, il ne faut pas que le lait dépasse les 37°C. Si le lait est trop chaud, votre brioche ne lèvera pas et aura un fort goût de levure.

2- Pendant le repos de la pâte, préparez la garniture : mettez le beurre, le sucre et la cannelle dans la casserole et faites cuire à feu moyen en remuant. Au bout de 10-15 minutes, le mélange s’est épaissi. Réservez et laissez refroidir.

3- Dégazez la pâte sur un plan de travail fariné. Divisez la pâte en deux**. Abaissez le premier pâton en un rectangle assez fin, puis avec le pinceau, étalez la garniture à la cannelle. Roulez la pâte sur elle même pour former un boudin.

**Précision : dans la recette, le pâton reste entier. Mais j’avais peur que le boudin soit trop long et difficile à manipuler. La prochaine fois, je testerai sans diviser la pâton.

4- Coupez le pâton dans le sens de la longueur avec un couteau (qui coupe bien). ***Puis faites une torsade avec les deux boudins. Faites un cercle avec la brioche. Répétez les étapes 3 et 4 avec le deuxième pâton.

*** les torsades : pour un joli rendu, avec les strilles sur le haut, veillez bien à faire la torsade en gardant l’intérieur (avec la garniture) sur le haut.

5 –Déposez les deux brioches sur une plaque tapissée de papier sulfurisé. Recouvrez d’un linge propre et laissez-les lever 45 minutes.

6- Préchauffez  votre four à 180°C. Badigeonnez les deux brioches avec le reste de garniture à la cannelle. Enfournez pour 20-25 minutes. Laissez les refroidir sur la grille. Une fois complètement froides, saupoudrez de sucre glace.

7- Enfin, dégustez votre brioche à la cannelle avec une tasse de thé  😉

brioche à la cannelle

Brioche à la cannelle (ou nature) : pensez-y pour vos brunchs

Ce qu’il y a de bien avec les brioches, c’est qu’elles peuvent se préparer à l’avance et se conservent très bien (dans une boîte hermétique ou entourée d’un torchon) . Cuites en fin de journée, elles seront encore savoureuses et moelleuses le lendemain midi pour un brunch. Les plus gourmands étaleront une cuillère de nutella maison <3

brioche à la cannelle moelleuse

 

 

Imprimer la recette
Brioche à la cannelle : la recette estonienne
Délicieusement parfumée à la cannelle, cette brioche fera vite partie de vos incontournable.
brioche estonienne à la cannelle
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 2h20
Portions
brioches moyennes
Ingrédients
Temps de Préparation 40 minutes
Temps de Cuisson 20-30 minutes
Temps d'Attente 2h20
Portions
brioches moyennes
Ingrédients
brioche estonienne à la cannelle
Instructions
  1.  Préparez la pâte : mélangez la farine, la levure, le sucre et le sel. Creusez une fontaine au milieu. Mettez-y l'oeuf et le lait tiède*. Pétrissez jusqu'à ce que la pate devienne lisse et homogène. Ajoutez le beurre coupé en morceaux. Quand la pâte se détache des parois du saladier et que vous ne voyez plus de morceaux de beurre, arrêtez de pétrir. Filmez le bol avec du film alimentaire et mettez la pâte dans un endroit tiède. Après 1h30, la pâte doit avoir doubler de volume.
  2. Pendant le repos de la pâte, préparez la garniture. mettez le beurre, le sucre et la cannelle dans la casserole et faites cuire à feu moyen en remuant. Au bout de 10-15 minutes, le mélange s'est épaissi. Réservez et laissez refroidir.
  3. Dégazez la pâte sur un plan de travail fariné. Divisez la pâte en deux**. Abaissez le premier pâton en un rectangle assez fin. Avec le pinceau, étalez la garniture à la cannelle. Roulez la pâte sur elle même pour former un boudin.
  4. Coupez le pâton dans le sens de la longueur avec un couteau (qui coupe bien). Puis faites une torsade avec les deux boudins.*** Faites un cercle avec la brioche. Répétez les étapes 3 et 4 avec le deuxième pâton. *Précision : dans la recette, le pâton n'est pas divisé. Mais j'avais peur que le boudin soit trop long et difficile à manipuler.
  5. Déposez les deux brioches sur une plaque tapissée de papier sulfurisé. Recouvrez d'un linge propre et laissez-les lever 45 minutes.
  6. Préchauffez  votre four à 180°C. Badigeonnez les deux brioches avec le reste de garniture à la cannelle. Enfournez pour 20-25 minutes. Laissez les refroidir sur la grille. Une fois complètement froides, saupoudrez de sucre glace.
Notes

*Astuce : pour ne pas "tuer" votre levure, il ne faut pas que le lait dépasse les 37°C. Si le lait est trop chaud, votre brioche ne lèvera pas et aura un fort goût de levure. Pour être sûre de la température du lait, j'utilise un thermomètre de cuisine.

**Précision : dans la recette, le pâton reste entier. Mais j'avais peur que le boudin soit trop long et difficile à manipuler

*** les torsades : pour un joli rendu, avec les strilles sur le haut, veillez bien à faire la torsade en gardant l'intérieur (avec la garniture) sur le haut.