Tourment d’amour à la goyave

Tourment d’amour à la goyave

Je continue ma série d’articles sur les spécialités de Guadeloupe car mon île me manque et quoi de mieux qu’un tourment d’amour pour remédier à ma nostalgie ?  Ce gâteau est une spécialité antillaise et plus précisément des îles des Saintes. Il est composé d’un fond de tarte recouvert de confiture, le tout surmonté d’une génoise aérienne et parfumée. C’est une telle institution que si vous allez aux Saintes, on vous demandera forcément de ramener ces petites gourmandises. Initialement, le tourment d’amour était à base de confiture de noix de coco. Mais aujourd’hui, vous pourrez en trouver à la confiture de banane, d’ananas, de mangue, etc…

Tourment d’amour : une recette plus simple qu’il n’y parait

Pour la pâte qui compose la base, il y a plusieurs écoles : pâte sucrée, pâte brisée, voire pour certains pâte feuilletée. Personnellement, je préfère utiliser une pâte brisée classique. Avec la confiture + la génoise, je trouve ce dessert suffisamment sucré.

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais l’année dernière dans le meilleur pâtissier, Mercotte avait proposé au candidat de faire un tourment d’amour. J’ai halluciné quand j’ai vu cette version : elle mélangeait confiture de noix de coco et crème pâtissière… Je suis allée un paquet de fois aux Saintes mais je ne suis jamais tombée sur cette version. Il faut dire que les marchandes vendent leurs paquets de tourments d’amour près de l’embarcadère. Je pense que la crème pâtissière (et ses jaunes d’œufs) sont trop sensibles pour résister à la chaleur. Personnellement, je ne m’y risquerais pas…

Mais revenons à notre tourment d’amour…

 

tourments d'amour : une recette pas si difficile

Tourments d’amour version individuels, comme aux Saintes

Les difficultés

Je pense que la plus grande difficulté pour la réalisation de ce tourment d’amour est la confection de la génoise. Et plus précisément, l’introduction de la farine. Je vous invite à regarder cette vidéo qui explique très bien le coup de main à avoir pour qu’elle ne retombe pas et reste bien aérienne. Ah la génoise… je ne sais pas combien on n’a pu en faire pendant le CAP mais je peux vous dire qu’on avait pas de batteur ni de robot. Juste nos bras 😀

 

Les astuces

  • Pour avoir des tourments d’amour bien gonflés, il faut les remplir le plus possible. Le rendu sera plus joli.
  • Cette recette vous permettra de faire un tourment d’amour version familiale et 6 petits tourments individuels.

 

Voilà, je crois que vous savez tout. Le voyage jusqu’aux Saintes peut commencer. Alors, prêt à embarquer ?

 

Imprimer la recette
Tourment d'amour à la confiture de goyave
Le dessert emblématique des Saintes
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 50 minutes
Portions
gourmands
Ingrédients
Pour la génoise
Temps de Préparation 20 minutes
Temps de Cuisson 50 minutes
Portions
gourmands
Ingrédients
Pour la génoise
Instructions
Fonçage du moule
  1. Foncez le moule à tarte avec la pâte brisée. Piquez le fond. Mettez-y 8-10* belles cuillères de confiture. Réservez au frais.
Réalisation de la génoise
  1. Mettez de l'eau à bouillir dans une grande casserole pour monter la génoise au bain marie. Préchauffez votre four à 180°C.
  2. Dans un saladier, mettez les oeufs entiers, le sucre, la cannelle, les grains de la 1/2 gousses de vanille et les zestes de citron vert. Battez jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux. Mettez votre le saladier sur votre casserole d'eau chaude et continuez de battre jusqu'à ce que le mélange triple de volume. Retirer du feu et continuez de battre jusqu'à ce que le mélange baisse un peu en température*.
  3. Incorporez très délicatement la farine tamisée. Ne mélangez surtout pas trop fort pour ne pas faire retomber la génoise.
Montage
  1. Versez la génoise dans le moule à tarte jusqu'en haut (il faut que la génoise dépasse un peu).
  2. Enfournez et baissez le four à 160°C. Laissez cuire 45-55 minutes. Le tourment d'amour est prêt quand il est bien doré. (Vérifiez la cuisson en plantant un couteau dans la pâte. La lame doit ressortir sèche).
  3. Laissez refroidir sur une grille. Dégustez froid.
Notes

*Quantité de confiture : là, ça dépend vraiment des goûts. Certains mettront une grosse couche de confiture, d'autres une fine... A vous de trouver le juste milieu 🙂

Flan coco antillais

Flan coco antillais

La recette du jour me tient particulièrement à cœur. D’abord parce que ce flan coco est un peu une madeleine de Proust (comme le sorbet coco publié cet été). Une bouchée et me revoilà sur une plage de sable noir à chahuter avec mes cousins. Oh punaise, j’en ai bu des tasses 😀 Et au retour de la plage, avec les lèvres encore salées d’avoir trop nagé, ma tante nous servait une part de flan coco… Je fonds encore totalement pour ses deux textures : le flan onctueux et la couche de “gâteau” qui apporte de la mâche…

Ensuite, ce dessert représente très bien mon île : il est délicieusement parfumé. Pas seulement à cause de la noix de coco mais aussi grâce aux différentes épices. Et enfin, parce que je devrais être en Guadeloupe à siroter un planteur…  Mais l’ouragan Maria en a décidé autrement. Du coup, les vacances au soleil ça sera pour février. J’essaie d’être positive et de me dire que c’est un mal pour un bien. Car en février, on sera en plein carnaval.  Et quoi de mieux que de la musique, des sourires et des danses pour célébrer nos retrouvailles 😀

 

flan coco antillais caramélisé

Flan coco antillais : recette simplissime, effet maximum

Franchement, celui qui rate cette recette, je me téléporte dans sa cuisine et on le fait ensemble 😀 Il suffit de mélanger tous les ingrédients, d’enfourner et de faire cuire au bain-marie, et hop, un flan coco comme au pays.  Ah si.. Il y a peut-être une horrible, terrible difficulté : les quatre heures de patience dont il faudra faire preuve avant de pouvoir le déguster 😀

Épices

En écrivant cet article, je me rends compte que je ne vous ai pas donné THE truc pour que vos desserts aient le vrai goût des desserts antillais. Les épices ! Que ce soit pour ce flan, mais aussi pour les sorbets (coco, goyave, fruit de la passion),  ce sont toujours les mêmes épices/ingrédients que l’on retrouve. Dans des proportions différentes selon la recette. Mais soyez certain que vous retrouverez ces ingrédients dans chaque cuisine antillaise 🙂

  • la cannelle : en bâton plutôt qu’en poudre. Râpée à la dernière minute, elle dégage beaucoup plus de parfum
  • la muscade : là aussi en graines plutôt qu’en poudre
  • la vanille : en gousse. Bien conservée (au sec, à l’abri de l’air et de la lumière), la vanille peut se conserver jusqu’à 8 mois !
  • du citron vert
  • de l’amande amère
  • et du rhum

J’ai la chance d’aller plus ou moins régulièrement en Guadeloupe. Ça permet de voir ma famille et de recharger les batteries. Et à chaque fois je fais le plein d’épices et je laisse Mister Pepper se charger du rhum 😀

Mais assez blablater, place à la recette.

(Et à tous ceux qui œuvrent là-bas pour redonner à l’île Papillon son joli visage :  un grand MERCI et à très vite <3)

 

Imprimer la recette
Flan coco antillais
La recette facile et inratable
Temps de Préparation 10 minutes
Temps de Cuisson 40 minutes
Temps d'Attente 4 h
Portions
gourmands
Temps de Préparation 10 minutes
Temps de Cuisson 40 minutes
Temps d'Attente 4 h
Portions
gourmands
Instructions
  1. Faites bouillir de l'eau, mettez-la dans un plat qui recevra le moule à cake pour une cuisson au bain marie.
  2. Préparez le caramel : mettez le sucre dans une casserole avec l'eau et les quelques gouttes de jus de citron. Laissez cuire jusqu'à ce que le caramel devienne brun clair. Versez-le dans le moule cake.
  3. Préchauffez le four à 180°C. Mélangez le lait de coco et le lait concentré sucré.
  4. Ajoutez les oeufs battus, la noix de coco râpée, l'amande amère, le zeste du citron vert, la cannelle, la muscade et les grains de vanille. Mélangez bien.
  5. Versez l'appareil dans le moule à cake et posez le moule dans le plat d'eau.
  6. Enfournez pour environ 40 minutes. Le flan est cuit quand il est bien doré. (Si vous avez un doute, vérifiez la cuisson en y plantant en couteau : la lame doit ressortir sèche)
  7. Laissez refroidir. Quand le plat est froid, mettez-le au frigo pour 4h minimum.
  8. Avant de démouler**, passez un couteau sur les bords puis retournez sur un plat adapté.
Notes

*Caramel : vous pouvez aussi utiliser un caramel du commerce.

**Démoulage : attendez vraiment que le flan soit froid pour le démouler, sinon il va s'effondrer.