Salade de riz exotique aux crevettes et ananas

Salade de riz exotique aux crevettes et ananas

Salade de riz exotique à l’ananas et aux crevettes : facile et originale

Marre de votre salade de riz thon-tomate-maïs ? Pas de souci.  On reprend l’avion pour les Antilles avec une salade de riz exotique à l’ananas et aux crevettes. Une recette ultra-simple avec un sacré “effet waouh“. Vous ne connaissez pas l’effet waouh ? C’est quand tu dis à tes invités que ce soir c’est salade de riz, qu’ils font une drôle de tête et que tu arrives avec THE salade de riz 😀 et à la fin du repas, il ne reste plus un grain de riz. Juste un demi ananas vide…

(suite…)

Accras de légumes et sauce rougail

Accras de légumes et sauce rougail

Accras de légumes (presque) traditionnels

Quand on parle cuisine antillaise, tout le monde (ou presque) pense accras de morue, planteur  et colombo de poulet. Mais il y a une petites gourmandise que les Antillais aiment tout autant : les accras de légumes ! Traditionnellement, les accras du Vendredi Saint (vendredi précédent le weekend de Pâques) sont réalisés à base de giraumon (une sorte de courge) et de malanga  (une plante racine appelée aussi chou dur). Le temps passe, les traditions disparaissent peu à peu mais si il y a une nouvelle nouvelle c’est qu’on n’est pas obligé d’attendre Pâques pour déguster ces accras !

 

Ces accras de légumes antillais sont délicieusement épicés

Accras de légumes : la recette traditionnelle (de Tatie Sonia ! )

Si on se lance dans la cuisine traditionnelle, il faut aussi savoir que chaque famille a sa recette ! Inutile de lancer un débat sans fin les amis 😀 Mais il y a un point où je ne transigerai pas : les oeufs et le lait. Il n’y en a pas dans la VRAIE recette guadeloupéenne. Remettons-nous dans le contexte : mes anciens ancêtres n’avaient pas de lait et les oeufs étaient plutôt rares. En tout cas c’est ce que ma Tatie Sonia m’a toujours dit ! Et vu que ses accras sont les meilleurs de la Terre, j’écoute Tatie ! Au risque de créer une polémique, je dirais même que la version oeufs + lait vient de Martinique… Je dis ça.. je ne dis rien 😀

Conseils et astuces

Les accras de légumes sont vraiment faciles à réaliser. Si la recette traditionnellecontient du giraumon et du malanga, en Métropole, un mélange carotte-butternut sera tout aussi savoureux ! Même si c’est une recette très facile à réaliser, voici quelques points qui pourront vous aider à la confection d’accras légers et croustillants.

 

La consistance de la pâte

Il ne faut pas que la pâte soit  liquide. Elle doit être un peu plus épaisse qu’une pâte à pancakes. Si votre pâte est trop liquide, n’hésitez pas à ajouter un peu de farine.

Bicarbonate vs levure ?

Là encore, Tatie Sonia a tranché : pour des accras bien gonflés, croustillants, légers et faciles à digérer : rien de mieux que du bicarbonate. Mais si vous n’en avez pas, 1/2 sachet de levure fera très bien l’affaire.

Plus de piment pour plus de goût

Si vous aimez les accras vraiment parfumés, n’hésitez pas à ajouter un piment végétarien à la recette initiale. Vous ne savez pas ce qu’est un piment végétarien ? C’est un piment qui ne pique pas. Pour plus d’explications, vous pouvez lire mon article ici.

Repos

Plus la pâte va reposer, meilleurs seront vos acras 😀 Au minimum, laissez la pâte reposer 30 minutes. Au mieux, une nuit !

Goûtez !

Lors de la première tournée d’accras, je vous conseille de les goûter pour pouvoir rectifier l’assaisonnement.

 

Voilà. Vous connaissez tous les secrets des accras de légumes ( guadeloupéens 😀 )

 

Imprimer la recette
Accras de légumes
Ces accras de légumes, sans œuf et sans lait, seront parfaits pour l'apéro !
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 20 minutes
Temps d'Attente 30 minutes
Portions
accras
Ingrédients
Sauce rougail pimentée
Pour la déco
Temps de Préparation 15 minutes
Temps de Cuisson 20 minutes
Temps d'Attente 30 minutes
Portions
accras
Ingrédients
Sauce rougail pimentée
Pour la déco
Instructions
Préparation de la pâte à accras
  1. Epluchez les carottes et la courge butternut. Râpez les légumes. Lavez les piments végétariens, coupez-les en 2 dans le sens de la longueur et enlevez les graines.
  2. Hachez finement la cive, le persil, l'ail les piments végétariens. Ajoutez-les aux légumes.
  3. Versez la farine et l'eau sur les légumes. Mélangez bien jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse et homogène. (Si la pâte est trop liquide, ajoutez de la farine). Salez, poivrez et ajoutez le thym. Mettez le bicarbonate et le jus du 1/2 citron vert et mélangez bien. Laissez la pâte reposer 30 minutes. au minimum.
Préparation de la sauce rougail
  1. Mondez* la tomate et épépinez-la. Coupez la en morceau et mettez-la dans un mixeur avec l'échalote coupée en 4, l'ail (dégermé) et le piment. Ajoutez l'huile et mixez le tout.
  2. Débarrassez dans un petit bol. Ajoutez le gingembre râpé, le sucre, le sel, le poivre et les zestes de citron. Réservez au frais.
Cuisson des accras
  1. Faites chauffer l'huile de friture à feu moyen. Prélevez de la pâte à l'aide d'une petite cuillère et mettez la délicatement dans l'huile chaude. Recommencez l'opération et laissez cuire chaque fournée environ 5 minutes en les retournant à mi-cuisson.
  2. Récupérez les accras et disposez-les sur du papier absorbant. Disposez des quartiers de citron vert pour la déco. Servez les accras chauds avec la sauce rougail.
Notes

*Monder une tomate : portez une casserole d'eau à ébullition. A l'aide d'un couteau, faites une croix à la base de la tomate. Plongez la tomate dans l'eau bouillante pendant environ 20 secondes. Puis plongez-la  dans un saladier d'eau glacé. Vous pourrez ensuite éplucher la tomate.

Et si vous voulez découvrir, d’autres recettes antillaises, n’hésitez pas à me le dire en commentaires 😉

L recette inratable des accras de légumes antillais

Colombo de poulet : le vrai goût des Antilles !

Colombo de poulet : le vrai goût des Antilles !

Colombo de poulet : une recette simple et parfumée

Aujourd’hui c’est très simple : ça sera colombo de poulet ! Un plat facile, parfumé et qui me rappelle l’enfance… Petite, il ne se passait pas une semaine sans un colombo. De poulet, de porc, de cabri, de poisson… Mon père le cuisinait si bien… Il le cuisine toujours d’ailleurs ! Et à chaque fois c’est le même plaisir… Même la Mini Miss Pepper s’en régale. Alors pour vous permettre de vous régaler vous aussi, je vais vous donner quelques conseils pour un colombo parfumé, épicé, savoureux…  (suite…)

Le piment végétarien, ce piment qui ne pique pas !

Le piment végétarien, ce piment qui ne pique pas !

Piment végétarien : emblématique de la cuisine antillaise

Aujourd’hui, zoom sur un ingrédient que j’utilise énormément dans mes recettes : le piment végétarien. Dans vos commentaires, dès que je l’utilise, une question revient régulièrement :

mais c’est quoi le piment végétarien ? Parce que le piment est par nature végétarien, non ?” 

Oui, par nature, un piment est végétal 🙂 mais c’est comme ça qu’on l’appelle aux Antilles. Pourquoi ? Aucune idée. Tout ce que je sais c’est que ce petit piment parfume les plats sans jamais piquer. Parfait pour les palais sensibles et aussi pour les enfants.

Piment végétarien: l'ingrédient phare de la cuisine antillaise

Piment végétarien  : késako ?

Typique de la cuisine antillaise, le piment végétarien est un ingrédient vraiment surprenant. Très parfumé, très aromatique, il a pourtant la particularité de ne pas piquer.

Attention à ne pas le confondre avec le fameux piment antillais Bonda man jak. Ce piment-là… Vaut mieux ne pas s’en approcher si vous avez le palais délicat ! Il y a peu de chance de les confondre car si ce n’est leur couleur, ils sont assez différent. Le piment végétarien est long et lisse. Il fait de 4 à 7 cm environ. Il est de couleur rouge, jaune et vert. Le piment fort lui est plus rond et plutôt boursouflé.

Où trouver des piments végétariens

En Île de France, vous en trouverez dans les épiceries asiatiques et antillaises comme Exotic Center ou Bao . Je trouve les miens sur le marché de Saint-Denis. L’autre possibilité est de faire pousser ses propres piments mais là, je n’y connais absolument rien.

Le piment végétarien : ne pique pas

Utilisation

Les piments végétariens sont tellement parfumés qu’ils peuvent être utilisés dans toutes vos préparations salées (ou presque).

  • dans les marinades : pour parfumer viande et poisson
  • dans les plats mijotés comme le columbo
  • dans les accras (ou acras?)
  • pâtés antillais

Je l’utilise souvent en remplacement du piment oiseau, bien trop piquant pour moi. Comme dans ma soupe thaï poulet et gingembre.

Une autre manière d’utiliser le piment végétarien est de faire de la pâte de piment. Il y a une super recette sur le site de Tatie Maryse (ici). C’est un condiment qui accompagnera très bien vos plats à base de volaille ou de poisson.

Conservation

La meilleure manière de conserver ces piments (pour moi) c’est le congélateur. Il faudra juste bien les laver et les essuyer avant de les congeler.

Et quand vous en avez besoin pour cuisiner, vous pouvez le mettre entier (et encore congelé) dans vos plats mijotés. Si vous avez besoin de piment ciselé, coupez la tête, enlevez les graines et découpez-le à l’aide d’un couteau ou d’un petit hachoir électrique. La congélation n’enlève rien à sa saveur ! 

Voilà : vous savez tout sur le fameux piment végétarien 🙂

Bonne journée les gourmands !

Piment végétarien : le piment créole qui ne pique pas