Piment végétarien : emblématique de la cuisine antillaise

Aujourd’hui, zoom sur un ingrédient que j’utilise énormément dans mes recettes : le piment végétarien. Dans vos commentaires, dès que je l’utilise, une question revient régulièrement :

mais c’est quoi le piment végétarien ? Parce que le piment est par nature végétarien, non ?” 

Oui, par nature, un piment est végétal 🙂 mais c’est comme ça qu’on l’appelle aux Antilles. Pourquoi ? Aucune idée. Tout ce que je sais c’est que ce petit piment parfume les plats sans jamais piquer. Parfait pour les palais sensibles et aussi pour les enfants.

Piment végétarien: l'ingrédient phare de la cuisine antillaise

Piment végétarien  : késako ?

Typique de la cuisine antillaise, le piment végétarien est un ingrédient vraiment surprenant. Très parfumé, très aromatique, il a pourtant la particularité de ne pas piquer.

Attention à ne pas le confondre avec le fameux piment antillais Bonda man jak. Ce piment-là… Vaut mieux ne pas s’en approcher si vous avez le palais délicat ! Il y a peu de chance de les confondre car si ce n’est leur couleur, ils sont assez différent. Le piment végétarien est long et lisse. Il fait de 4 à 7 cm environ. Il est de couleur rouge, jaune et vert. Le piment fort lui est plus rond et plutôt boursouflé.

Où trouver des piments végétariens

En Île de France, vous en trouverez dans les épiceries asiatiques et antillaises comme Exotic Center ou Bao . Je trouve les miens sur le marché de Saint-Denis. L’autre possibilité est de faire pousser ses propres piments mais là, je n’y connais absolument rien.

Le piment végétarien : ne pique pas

Utilisation

Les piments végétariens sont tellement parfumés qu’ils peuvent être utilisés dans toutes vos préparations salées (ou presque).

  • dans les marinades : pour parfumer viande et poisson
  • dans les plats mijotés comme le columbo
  • dans les accras (ou acras?)
  • pâtés antillais

Je l’utilise souvent en remplacement du piment oiseau, bien trop piquant pour moi. Comme dans ma soupe thaï poulet et gingembre.

Une autre manière d’utiliser le piment végétarien est de faire de la pâte de piment. Il y a une super recette sur le site de Tatie Maryse (ici). C’est un condiment qui accompagnera très bien vos plats à base de volaille ou de poisson.

Conservation

La meilleure manière de conserver ces piments (pour moi) c’est le congélateur. Il faudra juste bien les laver et les essuyer avant de les congeler.

Et quand vous en avez besoin pour cuisiner, vous pouvez le mettre entier (et encore congelé) dans vos plats mijotés. Si vous avez besoin de piment ciselé, coupez la tête, enlevez les graines et découpez-le à l’aide d’un couteau ou d’un petit hachoir électrique. La congélation n’enlève rien à sa saveur ! 

Voilà : vous savez tout sur le fameux piment végétarien 🙂

Bonne journée les gourmands !

Piment végétarien : le piment créole qui ne pique pas

Visited 498 times, 343 visits today